La démarche et le Label E3D, c’est quoi ? Pourquoi s’engager ?

, par Matthieu Remblière

La démarche E3D (E3D = École/Établissement en Démarche de Développement Durable), c’est lorsque qu’un établissement (école, collège, lycée) s’engage dans une démarche globale de développement durable qui apporte des solutions concrètes pour répondre aux Objectifs de développement durable dans le cadre de l’Agenda 2030, dans le mode de fonctionnement de l’établissement (énergie, eau, déchets...) et à travers les enseignements délivrés.

Les élèves sont au cœur de la démarche qui consiste à les former aux bonnes pratiques permettant de vivre ensemble dans un monde aux ressources limitées, mais aussi à leur transmettre les connaissances, les compétences et la culture qui leur permettront tout au long de leur vie de comprendre la complexité des enjeux du développement durable, pour ensuite décider et agir. En un mot, en faire des citoyens informés, critiques et engagés, qui puissent être force de proposition et acteurs du changement global.

La démarche devra progressivement englober les 4 dimensions de la vie d’un établissement :

La démarche peut débuter modestement par quelques actions réalistes et évoluer, petit à petit, vers une démarche qualité pérenne avec un certain nombre d’étapes :
  • Les actions peuvent être initiées, par exemple, à partir d’un Club développement durable, d’un atelier scientifique, d’un groupe d’éco-délégués (voir l’article sur le rôle des éco-délégués), du CVL/CVC ou bien encore de projets disciplinaires, interdisciplinaires (EPI, TPE...) ou inter-degrés (école-collège, collège-lycée). Certaines actions nécessiteront un financement (voir l’article sur le financement).
  • Un Comité de pilotage EDD est créé pour :
    > définir les objectifs de la démarche (objectifs pédagogiques, ODD) ;
    > dessiner la stratégie devant mener à une mobilisation progressive de l’ensemble de la communauté éducative ;
    > assurer le suivi de la démarche et en dresser régulièrement un bilan.
    Il réunit tous les acteurs impliqués ou leurs représentants (élèves, enseignants, gestionnaire, direction, parents d’élèves, partenaires, collectivités territoriales...).
    (voir l’article sur le Comité de pilotage EDD)
  • Il est aussi conseillé qu’un Référent EDD soit nommé au sein du personnel, qui aura la responsabilité de suivre le bon déroulement de la démarche, d’assurer le lien entre les différents acteurs (enseignants, élèves, direction, maintenance, partenaires, comité de pilotage...) et de communiquer sur les actions à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement (voir l’article sur le rôle du Référent EDD).
  • La démarche fait ensuite l’objet d’une évaluation en vue de l’améliorer et la faire perdurer.

La démarche E3D devra s’adapter aux réalités de l’établissement, et s’intégrer aux structures déjà existantes tout en créant quelques dispositifs propres. Chaque établissement mène ainsi sa propre aventure en lien avec le développement durable.

En plus de contribuer au développement durable, la démarche présente de nombreux intérêts pour un établissement :

  • Développement d’une culture du développement durable et solidaire partagée par l’ensemble des acteurs ;
  • Implication des élèves et de leur famille ;
  • Développement d’une dynamique partenariale ;
  • Intégration au Parcours citoyen ;
  • Approche pluridisciplinaire par une pédagogie de projet (EPI, TPE...) ;
  • Projets fédérateurs pour la liaison école-collège (cycle 3) ;
  • Ouverture sur l’extérieur : partenaires, découverte des métiers (Parcours avenir).

Un établissement engagé dans la démarche E3D peut soumettre sa candidature en vue d’être labellisé E3D par l’Académie (le formulaire de demande de label est mis en ligne en mars), lui permettant ainsi de valoriser le travail des élèves et des équipes impliquées , de communiquer sur l’ensemble de ses actions et de rentrer dans le réseau des établissements labellisés E3D de l’Académie. Le label est valable 3 ans.

Trois niveaux de labellisation existent en fonction de l’état d’avancement dans la démarche :

C’est le premier niveau, il correspond à une première étape de la démarche : le projet est présenté aux différents acteurs, il est intégré au projet d’établissement, une démarche partenariale est engagée et diverses actions sont concrétisées.

C’est le deuxième niveau, il certifie que la démarche est désormais solide et implique l’ensemble des piliers du développement durable. Les porteurs de projets sont formés, les partenariats sont consolidés, le nombre d’actions devient conséquent.

C’est le niveau « expert », la démarche est désormais pérennisée, des actions remarquables sont engagées, l’établissement contribue de façon manifeste au développement durable.

L’obtention du label ne constitue pas un aboutissement, mais elle est surtout la marque d’une volonté de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue.

Pour illustrer la démarche, voici un exemple de lycée labellisé Niveau 3 :


Pour plus de détails sur la démarche, vous pouvez aussi lire :

Pour vous lancer, n’hésitez pas à vous inspirer des nombreux projets EDD de l’académie , des boîtes à outils pour projets spécifiques mais aussi des témoignages vidéos du Pôle national de compétence EDD.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)