Partage d’expérience : le projet Etablissement solaire de l’Institution Jeanne d’Arc (Colombes)

, par Matthieu Remblière

Par Najib BENARAFA, Professeur de SVT et Coordinateur développement Durable de l’établissement.

Le projet Etablissement Solaire a été créé à la rentrée 2018 pour accompagner l’investissement par l’Organisme de Gestion de l’établissement de 200 m2 de panneaux photovoltaïques recyclables de fabrication française garantis 25 ans sur certains toits et passerelles de l’établissement (dossier complet en bas de l’article).

Objectifs économiques et environnementaux : générer dès juillet 2019 une électricité verte, locale et non polluante en autoconsommation qui sera rentabilisée en 15 ans.

Au niveau éducatif, le PROJET ETABLISSEMENT SOLAIRE consiste à développer des activités pédagogiques pour accompagner la transition énergétique de l’Institution Jeanne d’Arc Colombes. Toutes ces activités ont un fil rouge, celui de sensibiliser le plus grand nombre aux impacts de notre consommation énergétique tout en proposant des solutions alternatives.

Plusieurs grandes étapes ont jalonné le projet :

  • Formation d’un Comité de pilotage avec des parents, des élèves, des enseignants volontaires et des cadres de l’établissement. Parallèlement, des réunions mensuelles avec les éco-déléguées sont menées. Ces représentants de chaque classe sont les forces d’action de l’établissement.
  • Phase de diagnostic : analyse de nos habitudes de consommation en énergie par des mesures et un sondage interne.
  • Mise en place d’un plan d’action et création d’un logo par les éco-délégués pour donner de la visibilité à chacune des actions.
  • Information dans les classes et sensibilisation aux vertus du photovoltaïque par les éco-délégués. Communication sur l’installation des panneaux en Mai 2019 et sur le projet Etablissement solaire, par des courriels, par le journal des lycéens, la radio interne du lycée, la présence des éco-délégués au conseil de classe et en vie de classe et la réalisation de planches de BD sur le thème. Organisation d’une heure sans électricité dans l’établissement (Earth Hour at school).
  • Phase d’action : Organisation d’activités pédagogiques par des enseignants volontaires du comité de pilotage, en classe dans différentes matières : mathématiques, d’histoire-géographie, de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre), de technologie, de physique, de français, d’anglais, d’économie, d’allemand, de Management PFEG, d’art plastique, de TPE, de MPS et de musique du collège et du lycée.
  • Débats et rédaction par les éco-délégués d’une Charte des écogestes entièrement dédiée à l’énergie. Grâce à l’énergie des éco-délégués et l’engagement de leurs professeurs principaux, cette Charte Eco-énergie a été lue dans les 40 classes du collège et du Lycée par les éco-délégués avec leur professeur principal, discutée par les élèves de la classe puis signée par les 1400 élèves du collège-Lycée et par leurs 120 enseignants. Elle a été également signée par tous les membres techniques et encadrants de l’établissement. Enfin cette Charte a été mise en ligne pour recevoir l’adhésion numérique de tous les parents d’élèves de l’Institution. Chaque internaute peut encore la lire et signer cette Charte à cette adresse : https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=BGvjVPIP7Umyhq688-xMhsJKF5g0KsVJo8e0uWwRPfhUMldKQUtSUkw0SzQzTEE5VlJZWEsxNEo1OC4u

Jeudi 23 Mai 2019, jour de l’inauguration des panneaux photovoltaïques, une grande exposition a présenté toutes les activités réalisées en présence de notre parrain Jean Jouzel (médaille d’or du CNRS, Prix Vetlesen et ex président du GIEC Prix Nobel de la Paix en 2007), Nicole Goueta Maire de Colombes. Le projet établissement solaire a reçu également le parrainage et une vidéo de soutien de Bertrand Piccard (concepteur et pilote de Solar Impulse, l’avion solaire qui fit le tour de la Terre en 2017)

  • Outils et indicateurs de suivi : Nombre de familles ayant adhéré à la Charte (signature numérique) ; Mesure de la production heure par heure, journalière, saisonnière et annuelle de la production d’électricité grâce aux onduleurs connectés au wifi. Puis mesure de la consommation annuelle d’électricité en mai 2020. Nouveau sondage l’année prochaine à comparer avec le sondage diagnostic pour savoir si les habitudes ont changé.
  • Résultats attendus : Signature de la Charte par tous les membres de l’Institution et au-delà ; Diminution de 20% de la facture énergétique grâce aux panneaux photovoltaïques en autoconsommation (Economie de 10%) et grâce à l’adoption de nouveaux comportements (Economie de 10%).

Le projet Etablissement solaire en détails

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)